Les instruments de l’amour

Conférence de M André GABRIEL

Musique, Amour, Instrument de musique….. On pense forcément violes d’amour ou plus exactement d’ «amore» et même initialement « da more ».
Cela nous conduit à la musique baroque et son esthétisme, dans un halo sonore, un effet cathédrale, qui donnent une certaine intimité.
Cette ambiance dans laquelle nous plonge souvent un seul instrument est due tout simplement, si j’ose dire, par la présence de cordes supplémentaires, plus fines, placées sous les cordes frappées, pincées ou frottées, qui résonnent, vibrent en sympathie avec les sons provenant du jeu.
Même si les anglais revendiquent les violes d’amour, en fait leur origine est  lointaine le procédé venant de l’Orient.
La musique émise par ces sortes d’instruments est dissonante, plus ou moins brillante selon les natures des cordes. Le principe de vibrations des petites cordes contraint l’interprète à un jeu sans attaque d’archer qui accentue la sensation de douceur et de halo, sorte d’ambiance musicale intime particulière.
Le jeu doit également être lent pour garder l’épaisseur du son.
M Gabriel nous en a fait la démonstration !!!

Les instruments que nous avons pu voir,  toucher ou écouter :

Le psalterion.

Pour voir la vidéo cliquez ici.

1619 « Praetorius »

Pour voir la vidéo cliquez ici.

La flûte d’amour des indiens d’Amérique
Pour voir la vidéo cliquez ici.
Pour voir la fabrication cliquez ici.

Le nyckelharpa

Pour voir la vidéo cliquez ici.

La joueuse de tympanon de Vaucanson.

Pour voir la vidéo cliquez ici.

Petit violon 7/8 de Norvège.

Pour voir la vidéo (en anglais) cliquez ici.

Le sitar indien.

Pour voir la vidéo cliquez ici.

La viole d’amour.

Pour voir la vidéo cliquez ici.

La viole à roue 1880.

Pour voir la vidéo cliquez ici.

Le violon ou violoncelle de Corette.

Le violon da braccio.

Le hautbois d’amour.

Pour voir la vidéo cliquez ici.